Workshops ateliers formations photos débutants et confirmés à Arras, Côte d'Opale, Normandie, Bretagne et Islande *** Sublimez votre déco avec des photos de paysages *** Contactez-moi, si pas de réponse, vérifiez vos SPAMS/COURRIERS INDESIRABLES ;) Carnet de voyage roadtrip Aquitaine Bretagne et Normandie 2016

Récit de mon RoadTrip photos entre Aquitaine et Normandie en passant par la Bretagne (Avril 2016)



Pourquoi avoir eu cette idée me direz-vous… Je pourrai vous répondre qu’il suffit d’y aller une fois pour comprendre ;)
En effet, quelques années auparavant, moi qui adore les beaux paysages sauvages, les vagues etc je me suis rendu un peu en dessous de Bordeaux afin d’acheter une voiture d’occasion.. Je me suis dis que c’était l’occasion ou jamais d’aller faire une petite promenade sur les côtes d’Aquitaine !
C’est tellement beau que l’année suivante nous avons loué un appartement de vacances à Hossegor… Un an après ces vacances dans les Landes nous avons pris en location un appartement de mon C.E qui se trouve à St Malo et le charme a également immédiatement opéré, ces coins de France sont désormais dans mon cœur et je pense que je ne m’en lasserai jamais !
Maintenant que je pratique la photographie j’ai décidé d’y retourner faire une balade exclusivement dédiée à la photo et j’y retournerai sûrement encore d’ailleurs ;) !!!

J-3 avant le départ

Quelques jours avant de partir me voilà en train de regarder ma checklist (matériels, affaires etc) afin de vérifier que rien ne manquera à la dernière minute.

J-1

La veille du départ je prépare les valises, le matériel. Je retire les sièges arrières de notre Volkswagen Touran et puis j’y installe un matelas pour enfant avec sac de couchage afin de dormir un peu quand même, une valise de vêtements et affaires de toilettes, une petite valise de matériel et puis une valise de nourriture facile à conserver pour le matin et d’autres moments (brioches, lait, eau, salades de fruits, gâteaux et quelques bonbons on ne sait jamais ^^).
Je viens donc de créer un "univers" qui sera le mien pendant une semaine.

Dernière soirée en famille avant de partir….
Je remercie ma chérie de me laisser partir pour faire ce que j’aime tant, LA PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGES !!


JOUR 1

Après un petit dodo, me voici réveillé à 2h du matin pour le départ.. Petite douche, chargement des affaires etc et puis C’EST PARTI !!
Première destination : BIARRITZ dans les Pyrénées Atlantiques !!
1 000kms… La route se passe bien, quelques arrêts de 5-10 minutes, 1 arrêt sieste de 30 minutes et puis un petit dodo de 2h sur une aire d’autoroute qui m’a d’ailleurs permis de vérifier le "confort" de mon "lit", huuuummmm moyen moyen je dirai !

16h30-17h Biarritz ici Biarritz.. A 1ère vue, joli coin de sable doré mélangé avec de beaux rochers sauvages mais le temps est maussade.. J’aime le temps maussade pour les photos mais plutôt lorsque le ciel montre un certain caractère ou lorsque les nuages sont en mouvement, là ce n’était pas du tout le cas, ciel gris tout plat et forte pluie en continu ! Le temps de trouver une place de stationnement (pas facile à Biarritz !!!) et je sors de la voiture content comme un gosse à Noël malgré la pluie active qui ruisselle sur moi :-( !!

Question… Je prends l’appareil photos ou je fais juste un repérage… Bref suis un peu indécis mais ça ne dure pas…… Faudrait être fou, bien sûr que je prends l’appareil !!! Si le temps se dégage un peu je ne veux pas rater l’occasion !
Mais fffffffffffffffff LA PLUIE EST VRAIMENT INCESSANTE ET FORTE PENDANT 2 HEURES !!!!!!! Très peu d’endroits à l’abri pour réaliser de belles photos donc j’ai fait ce que j’ai pu dans un premier temps. Ensuite je me suis séché et j’ai "accroché" mes vêtements dans la voiture afin qu’ils sèchent..
La météo se dégage un peu, je retourne faire de photos avec un ciel, finalement, un peu tourmenté :) mais la nuit tombe vite et la route m’ayant bien fatigué j’ai décidé de manger quelque chose de rapide dans la voiture, puis de trouver un lieu où dormir pour faire un gros dodo afin d’être en forme les jours à venir ;) !!

Après un tour dans cette jolie ville, je décide de me stationner devant une résidence luxueuse près du phare de Biarritz en me disant que je serai plus en sécurité dans ma voiture près de ces appartements de standings plutôt qu’au milieu des champs.. Je me gare, je me fais discrets afin de me préparer à dormir quand tout à coup l’alarme de la voiture retentit, grrrrrrrrrrrrrrr c’est bien trop bruyant au milieu de ce lieu calme !!!
Bref si un habitant téléphone à la Gendarmerie je suis cuis ^^ !!

Me voilà plongé, avec la lumière du téléphone, dans le guide d’utilisation de la voiture afin de trouver comment activer/désactiver rapidement l’alarme !
Bien sûr entre temps la voiture se referme et l’alarme sonne à nouveau ! Je décide de rester là tout de même.
Je réussi à m’endormir sans voisins ni gendarmerie :) !!

Je vous invite à visualiser les photos de Biarritz en cliquant sur le lien suivant : Mes photos d'Aquitaine


JOUR 2

Après une courte nuit, 6h30 du mat’ hop debout, brioches, lait et petite toilette rapide pour quelques photos du lever du soleil, euh sans soleil d’ailleurs !!! Je sors de la voiture avec, comme la majorité des personnes qui viennent de se réveiller, une énorme envie de pi... d’aller uriner évidemment !
Il s’agit là d’un cas d’urgence, je décide de marcher un peu sur les chemins autour du phare pour trouver des toilettes publiques ou au pire un coin à l’abri.. Bon et bien j’ai été sous les arbres ^^
En sortant de cet endroit, un biarrot vient à ma rencontre, me dit bonjour et nous discutons du temps maussade et venteux de ce matin, je lui explique que je viens d’Arras, que j’ai fait toute la route hier pour ensuite remonter par l’Ouest en m’arrêtant à divers endroit pour y faire des photos et là que m’annonce-t-il……….. QUE JE N’AI PAS DE CHANCE CAR IL N’Y AVAIT PAS EU DE PLUIE DEPUIS 1 MOIS ET DEMI Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!
Nous parlons des grandes marées, du cadre de vie à Biarritz, de la tempête qui avait sévie il y a 2 ans et qui avait malheureusement emporté un couple… Le temps se dégage un peu je profite de quelques belles lumières pour réaliser quelques clichés….

Je décide de manger une petite pizza près du phare, un moment bien appréciable !

Ensuite direction Hossegor et sa plage centrale, son sable doré et ses puissantes vagues inoubliables !!! La centrale .. La Gravière .. Des vagues bien connues des surfeurs !!!!!
C’est la troisième fois que je viens à Hossegor et que j’ai ce même frisson qui est d’ailleurs difficile à expliquer.. En effet, en descendant de voiture, derrière les dunes, sans voir la mer on entend le bruit impressionnant que font les vagues en retombant sur le sable et à chaque fois ça me prend aux tripes !
Ciel bleu, quelques petits nuages plus ou moins fades mais pas de pluie = Ni une ni deux je prends mon sac à dos et c’est parti pour des photos de vagues !
A Hossegor les vagues se forment en superbes rouleaux bien compacts et peuvent faire jusque 5 mètres de haut environ si le vent de terre se lève, elles peuvent souvent faire 3 mètres de haut et parfois même au bord on a des vagues de 2 mètres et dans tous les cas ces vagues sont pleines de forces, ce n’est pas pour rien que Soort-Hossegor est la capitale française du SURF !

Le vent de terre était présent mais pas assez pour soulever les vagues au plus haut, j’aurai tant aimé voir la vague Nord mais non… J’ai tout de même encore été impressionné par de beaux tubes naturels de 2 à 3 mètres de haut ! C’est vraiment quelque chose à voir !
La plage centrale est toujours aussi agréable, son sable doré est si particulier et envoutant !! La vague de La Gravière toujours aussi puissante qu’une grosse machine à laver en pleine action !!! Vive les Landes, vive l’Aquitaine !
Après-midi positif dans l’ensemble, petits bémols, des travaux sur la plage avec des grues, des échafaudages sur les façades du bord de mer donc je n’ai pas pu avoir tous les plans que je voulais et puis aucun surfer à photographier et puis ce manque de vent de terre, c’est peut-être d’ailleurs pour ça qu’il n’y avait pas de planches à l’eau et aucune board posée sur le sable !

Je vous invite à visualiser les photos d’Hossegor (principalement des vagues) en cliquant sur le lien suivant : Mes photos d'Hossegor

Bon et bien c’est avec plein de rouleaux landais dans la tête que je pars vers deux autres destinations pour ce soir, la Dune du Pilat et Bordeaux :) !!
Hop hop hop avant ça, va falloir penser à se laver ^^ mais si, UNE VRAIE DOUCHE ! Je saisi le téléphone et cherche sur Google Maps le camping le plus proche… J’y vais et la personne m’autorise à prendre une douche rapide moyennant 5 € : MERCI !!

Go pour la Dune du Pilat même si je suis un peu en retard pour ce que j’avais prévu de faire là-bas, à savoir le coucher de soleil sur la plus grande dune d’Europe !! J’arrive sur place, je me dépêche de grimper la dune.. Me voici en haut et bien essoufflé mais avec une vue à coup le souffle malgré que le soleil venait de passer sous l’horizon.
J’ai donc réalisé quelques clichés de l’ambiance orange et rose du ciel qui se proposait à moi tout en admirant ce lieu si fascinant ! Les bancs de sable, le bassin d’Arcachon, la forêt derrière, la dune à perte de vue, bref waaaaoowww, deuxième fois que j’y vais, toujours bluffé !! La prochaine fois j’y passerai davantage de temps !

Je vous invite à visualiser les photos de la Dune du Pilat en cliquant sur le lien suivant… Il y en a peu mais j’y retournerai tôt ou tard ;) : Mes photos de la Dune du Pilat

Après la Dune du Pilat je remonte vers Bordeaux pour quelques photos de nuit à réaliser en poses longues avec mon ami le trépied.
23h me voici sur place, il est très difficile de trouver une place proche de la place de la Bourse, je vais directement face à ce lieu pour le photographier, il est 23h55, j’installe mon trépied, je visse l’appareil photos dessus et là pas eu le temps de vraiment préparer le bon réglage qu’un mec totalement ivre vient me parler… "Faites-vous pourquoi des photos d’images ? Journaliste vous esss ? Prenez plutôt moi en cadraïque ou à traits" etc etcccc tellement j’en oublie, enfin bref le tout dans une langue française comportant 2g d’alcool par lettre expirée ^^ je vous laisse imaginer !

Finalement je ne l’intéresse plus il s’en va d’un coup et là je me retourne je prends une photo, j’ajuste le réglage et là patatras l’éclairage des monuments et de la place de la Bourse s’éteignent !!!! Grrrrrrr Sniiifffffffff :-( !!!

Je voulais faire d’autres photos dans Bordeaux mais finalement découragé par cette extinction des feux et les 550kms qu’il me fallait faire pour rejoindre la Bretagne sud je décide de faire une partie de route ce soir, un petit dodo et le reste de la route tôt demain matin.
Je n’ai pas encore mangé donc je vais rapidement à Mc Do, pratique et rapide même si pas du tout diététique !

Je reprends la voiture, quitte Bordeaux mais " I will be back " ;) !
Je roule via l’autoroute et décide de m’arrêter après 350kms pour faire dodo tranquillement sur une aire d’autoroute.


JOUR 3

Au réveil, pains au chocolat, croissants, lait chocolat et me voilà reparti sur la route.. En arrivant près de Quiberon je me suis dirigé vers une piscine municipale… Pour aller me laver, euh non nager bien entendu…
J’ai donc nagé au moins 2 longueurs pour ensuite prendre une vraie bonne douche après cet effort totalement fou du matin ;) ;) !!!

Après 30 minutes de route me voici à Quiberon, bonjour la Bretagne, bonjour le Morbihan, bonjour les jolies côtes sauvages !
J’ai découvert cette presqu’île en venant acheter une voiture en 2008 dans cette région, à Vannes plus exactement, et j’ai aussitôt craqué, comment ne pas aimer cette région… !!!!

Je me stationne près de la plage et encore une fois il pleut…. Bon heureusement la Bretagne est sublime, même sous la pluie :) et en général dans une journée de mauvais temps il y a plusieurs types de météo ;)

J’ai prévu de louer un vélo mais finalement non je vois au loin les "éclaircies" revenir donc je décide d’opter pour la balade à pieds, au bout d’une heure de promenade je suis bien trempé mais la forte pluie s’arrête, je prends donc quelques photos là où le vent me porte, d’abord à gauche vers la pointe du Conguel et Port Haliguen puis s’en suit une longue balade photos à pieds pour rejoindre les côtes sauvages en passant près du Casino, de la plage, de Port Maria, du Château Turpault Port Keme etc, quel régal !! Dommage que la mer est haute et assez agitée car je n’ai pas pu descendre à 2-3 endroits que je voulais observer et prendre en photos mais je reviendrai ;) !
En 4 heures de temps aux alentours des côtes sauvages de la presqu’île de Quiberon j’ai eu pluie, éclaircies, vent fort et re pluie, faut dire que ça revigore !!!!!

Je vous invite à visualiser les photos de Quiberon en cliquant sur le lien suivant : Mes photos de Quiberon dans le Morbihan en Bretagne


Je reprends la voiture afin de me diriger un peu plus haut dans la Bretagne direction le Finistère pour une étape encore totalement inconnue pour moi et que j’attends donc avec impatience !! Il s’agit de l’île d’Ouessant mais avant cela petit passage par de jolis endroits comme la Pointe Saint Mathieu à Plougonvelin, le Phare du Petit Minou à Plouzané près de Brest mais tout cela sous une pluie battante malheureusement. Je n’ai vraiment pas de chance !
Je décide de rejoindre Le Conquet, ville où se trouve un des ports de départ pour Ouessant afin de dormir un peu avant de prendre le bateau demain.
Je m’apprête à dormir de nouveau dans la voiture devant un garage Renault où je m’endors très très vite, très fatigué de la pluie et du vent que j’ai eu toute la journée.

Je vous invite à visualiser les photos de la pointe Saint Mathieu, du phare du Petit Minou en cliquant sur le lien suivant : Mes photos de Bretagne


JOUR 4

Le réveil sonne au petit matin, je rassemble les affaires importantes dans ma valise puis je me rends au port du Conquet afin de prendre le bateau pour Ouessant la belle insulaire.
J’ai choisi d’y aller deux jours ce qui implique de dormir pour une fois à l’hôtel car impossible d’y prendre une voiture comme on veut et j’ai choisi ces dates car il y a des gros coefficients de marées prévus je me suis donc dis que ce serait sympa pour les photos d’avoir une mer agitée ! Enfin s’il y a du vent..

Je m’installe sur le bateau de la sympathique compagnie PENN AR BED, le FROMVEUR II, beau et grand navire breton, avec le choix d’aller à l’intérieur ou rester sur les banquettes à l’arrière pour admirer le paysage.
Je choisi l’extérieur afin de profiter de l’air marin, de la vue etc.

La traversée dure 1h15 et promet d’être agréable sauf qu’en mer d’Iroise avec un coefficient de marée de 117 et des vents à plus ou moins 80km/h le mot "agréable" prend un sens tout à fait différent !!! Peu après la sortie du port ça secoue déjà pas mal.
Vient ensuite le passage du FROMVEUR qui est un des courants marins les plus puissants au monde et où de très nombreux bateaux se sont échoués et là d’un coup le bateau devient un véritable manège à sensations fortes, il pique du nez presque à la verticale vers l’avant et lorsque la proue tape dans les vagues et bien celles-ci passent par-dessus le bateau et viennent s’éclater sur le bateau et nous asperger, nous inonder, nous cogner puis dans l’autre sens lorsque la proue monte à la verticale tel un avion au décollage !! C’est de la folie, quasiment tous les passagers sont malades, je n’y échapperai pas non plus et pendant ce temps-là le personnel de l’équipage distribue gentiment des petits sachets à tout le monde..

Le passage du Fromveur est situé entre l'archipel de Molène et l'île d'Ouessant, au nord de la mer d'Iroise (Finistère, France). C'est le lieu de très violents courants, qui peuvent atteindre jusqu'à 9 nœuds localement, et presque 7 nœuds à mi-marée de vives eaux dans tout le passage. La navigation y est extrêmement dangereuse lorsque le vent est contre le courant, la mer se creusant considérablement. Il est balisé par deux des phares les plus connus de Bretagne : le phare de la Jument et le phare de Kéréon.

J’arrive au port de l’île d’Ouessant, ça remue encore mais c’est beaucoup plus calme qu’en mer, le capitaine a dû attendre un peu avant de pouvoir approcher le quai.. Une fois débarqué à terre je récupère rapidement ma valise et je vais à l’hôtel pour y déposer mes affaires et prendre une douche !!!!! Merci à l’hôtel "LE FROMVEUR" pour leur accueil !!

Je loue un vélo à assistance électrique à "OUESSANT CYCLES", franchement super sympa aussi ces gens ! Je vous les recommande ! Me voilà parti en balade photos sur l’île à vélo avec un gros sac à dos de matos (11-12Kgs), un trépied et dans un autre sac un gros objectif SIGMA 150-600mm Sport que j’avais loué pour ce roadtrip donc pas évident de rouler correctement ou à la vitesse que je voudrai sur les chemins de cette sublime île car ils sont plus ou moins faciles à emprunter alors avec tout ce matos photo je ne vous raconte pas !!

Je découvre des paysages hors du temps du côté de Kadoran, Kernic et l’île Keller dans un premier temps, totalement hors de la vie citadine qu’on trouve partout, bref je comprends très vite que Ouessant l’insulaire je vais l’aimer fortement et qu’elle va me marquer !!!
Je fais vite, un repas au Mac Ludo où l’accueil est plus que sympa, c’est de la restauration rapide et le budget est très raisonnable. J’ai pu prendre un peu de temps pour discuter avec le patron (de photos, de l’île etc etc) c’était cool !
Je repars d’un autre côté de l’île vers la plage de Yusin. Le ciel est bleu, le vent monte donc la mer s’agite et vient s’abattre sur les roches, les vagues fleurissent et donnent un joli spectacle sur le sublime phare du Creac’h.

A peine 30 minutes plus tard le temps se gâte, 3h de pluie non stop :-( ! Se mettre à l’abri, huummm dur dur par ici !
Après la pluie revient le beau temps comme on dit, je reprends le vélo, passe près de la baie de Lampaul pour rejoindre Feunteun Velen près du phare de la Jument où les vagues passaient au-dessus des rochers pour s’abattre sur l’île et pourtant il devait y avoir un bon 10 mètres de hauteur entre l’eau et le sol de l’île mais certaines vagues cognaient pour culminer encore quelques mètres au-dessus !!
Un ciel très blanc, un contrejour important bref pas toujours l’idéal pour les photos mais le spectacle de la nature est si beau !!

Je vais ensuite vers le Nord de Ouessant. En arrivant sur place, je regrette de ne pas avoir été ici avant car il est assez tard donc la lumière est déjà beaucoup moins jolie, le vent baisse et les vagues diminuent nettement alors que le paysage est époustouflant !!! Des roches tellement durcies par le temps et les tempêtes, des morceaux esseulés, des tours de rochers mesurant 10, 20 ou même 30 mètres de haut en équilibre au milieu des autres, IMPRESSIONNANT !!! Je vois des choses tellement incroyables que je n’arrive pas à les décrire, il faut y être pour le voir ou même le croire ! Je crains que je suis bel et bien tombé amoureux de cette île d’Ouessant !!

S’en est suivi le coucher de soleil avec un ciel pas super super mais quel beau moment encore et encore..

Avant de rentrer dormir je décide d’aller faire une simple balade vélo au milieu de l’île et en parlant avec 2-3 ouessantins j’ai ressenti en eux l’amour pour leur île, la vie pas forcément évidente qu’ils ont vécu à travers les temps et ça me renforce dans l’idée que cet endroit restera inoubliable !
La nuit est tombée, je vais près du phare du Creac’h pour réaliser quelques photos d’étoiles mais le ciel est trop nuageux :-( !!
Je rentre bredouille avec mon vélo qui n’a plus de batterie donc plus d’assistance avec tout mon matériel et la lumière du vélo qui ne fonctionne plus non plus donc un retour difficile car il n’y a pas un seul éclairage public quand on est en dehors du centre de l’île et pas une voiture qui passe pour dire d’éclairer la route… J’utilise la lumière de mon téléphone mais au bout de 3 minutes à peine je n’avais plus de batterie de téléphone donc zéro lumière j’ai manqué de me retrouver dans des herbes marécageuses etc, ça me fera encore un bon souvenir :) !!

Alala, EUSA, cette île va vraiment me marquer à jamais !


JOUR 5

5ème jour de mon roadtrip et au réveil je me suis en super forme, douche, rangement de la valise et go pour encore quelques heures de balade photos avant de reprendre le bateau, avant ça je préviens " Ouessant cycles " que je n’ai pas fait 70kms (autonomie prévue de la batterie du vélo) et que pour autant le vélo n’a plus de batterie et lumière HS, il me dit de ne pas bouger et qu’il me ramène un vélo dans 5-10 minutes :) !! SUPER !!
De plus, il se propose de prendre ma valise, la garder et me la ramener au bateau en fin de journée, TOP :) !!!!!!!!

Me voici reparti, je décide de retourner à Feunteun Velen où j’avais le contre-jour et le ciel très blanc la veille… La météo est un peu maussade mais calme donc je prends des clichés notamment du phare de la Jument, du phare de Nividic.. Je vais maintenant réaliser des photos sur la pointe de Pern où vraiment on a l’impression d’être sur une autre planète !!! Hier j’aurai vraiment dû aller sur ce lieu bien avant !!! Je pense que ça restera mon seul regret… Enfin jusqu’à ce que je revienne sur Ouessant ;) !!

Il est l’heure de rendre le vélo au stand près du port, récupérer ma valise et embarquer pour le retour sur le continent.
Je prends place à l’extérieur du bateau comme à l’aller, beaucoup moins de vent, ça secoue au passage du FROMVEUR évidemment mais sinon tout le reste de la traversée n’est pas comparable avec la veille… Soudain j’entends deux couples derrière moi dire qu’ils avaient passé 3 jours extraordinaires mais que là elles avaient le mal de mer et là-dessus un membre d’équipage qui discute avec eux dit "heureusement que vous n’étiez pas là hier matin car il y avait un coefficient de 117, des vents à plus de 80Km/h nous avons pris des creux de vagues de 4-5 mètres avec beaucoup de courant c’était bien plus sportif que là….." A ce moment précis, dans ma tête je me suis dis " OK je comprends mieux pourquoi l’aller avait été si difficile pour tout le monde !!! "

De retour sur le terre ferme, au port du Conquet, je fais quelques photos du phare de Kermorvan et puis je vais à la pointe St Mathieu mais encore une fois c’est la pluie qui gagne :-( !!

J’ai repris la route de mon périple en direction de Porspoder. J’ai retrouvé mon confortable petit lit dans la voiture.. En revanche c’était une rue peu passante et juste avant de m’endormir j’entends des pas ressemblant à des talons et chaussures de ville dans la rue et j’entendais plus qu’une personne marcher, en levant ma tête au bord de la vitre teintée du coffre j’aperçois en plus une lumière blanche qui avance et se balance de haut en bas, j’ai d’un coup peur que ce soit des gendarmes ayant appris ma présence par des habitant de cette rue non éclairée et venant me déloger……………. Ils sont à quelques pas de moi, j’ai le cœur qui bat très rapidement et puis le bruit passe, je regarde par la vitre teintée et là je me rends compte que ce sont deux jeunes hommes en chaussures de ville accompagnée d’une jeune femme à talons qui s’éclairent avec leurs lumières de téléphones portables !!! Je peux donc dormir tranquille.

Je vous invite à visualiser les photos de l’île d’Ouessant en cliquant sur le lien suivant : Mes photos de l'île d'Ouessant


JOUR 6

Je me réveille tôt ce matin afin d’aller me promener non loin du phare du Four à Porspoder.
Au bord de la côte il y a beaucoup de petits chemins sauvages très sympas, la balade est vraiment agréable, la météo n’est pas super favorable mais ça va encore, au bout de 2 heures une grosse averse arrive par la mer, j’en profite pour quelques photos avant de repartir pour aller demander l’accès à une douche dans un camping du coin.

Porspoder se situe sur le littoral-ouest du Pays de Léon, au bord de la Mer d'Iroise. Elle compte notamment sur son territoire la Presqu'île Saint-Laurent, au large de laquelle se trouve le Phare du Four.


La douche terminée, me voilà reparti pour une nouvelle destination, ce sera le Cap Frehel et le Fort La Latte, une météo vraiment jolie et la nature à l’état sauvage, que demander de plus !!

Je prends ensuite la route vers l’île et Vilaine afin de rejoindre St Malo, cette ville que j’aime tant ! Je connais déjà cette ville et je m’y sens si bien !!
Une promenade agréable sur les remparts de la ville et je profite d’une jolie vue sur le Cap Frehel à l’horizon pour le coucher de soleil.
Je mange dans une pizzeria et me trouve un coin pour dormir dans un joli quartier résidentiel.

Je vous invite à visualiser les photos de Porspoder, du Cap Frehel et de St Malo en cliquant sur le lien suivant : Mes photos de paysages


JOUR 7

A peine réveiller, je vais à la piscine municipale du coin prendre une douche, euh nager, enfin vous avez bien compris ^^ pour partir à l’assaut de St Malo. Comme la veille au soir, je passe par le haut des remparts et me rend compte qu’il y a du vent et que la mer (marée presque haute) a l’air un peu agitée… J’arrive au niveau de la plage de Bon Secours et en regardant au loin je vois que les vagues commencent à sauter doucement au-dessus de la digue de la plage du sillon !!! J’accélère le pas et je prends plaisir à réaliser des photos pendant que les vagues viennent éclater sur la digue projetant l’eau, parfois, à 10-15 mètres de hauteur, c’est vraiment impressionnant à voir !! Les grandes marées de St Malo sont d’incroyables spectacles de la nature !

La fatigue de la semaine me gagne, le manque de la petite famille, je décide de partir un peu plus tôt que prévu car il me reste encore une destination à parcourir, les falaises d’Etretat en Normandie.
Je prends donc le chemin mais une fois à Etretat la fatigue est toujours présente et la météo toute pâle ne me faisait pas envie, je suis donc resté au sol le long de la plage pour réaliser quelques photos mais je ne suis pas monté en haut des falaises cette fois-ci.

Je vous invite à visualiser les photos des falaises d’Etretat prises ce jour-là et à d’autres moments en cliquant sur le lien suivant : Mes photos de Normandie

Concernant Etretat vous pourrez voir dans cet album la falaise d'Aval / L'Arche et l'Aiguille / La Manneporte / La falaise d’Amont, etc.

Après un petit moment, il est temps de s’asseoir dans les galets face aux vagues afin de faire un petit bilan ! Je me dis que je reviendrai dans plusieurs de ces endroits que je viens de parcourir ces derniers jours car j’ai vu des lieux totalement incroyables, eu vraiment des coups de foudre mais la météo n’a pas été en ma faveur :-(

Je reprends donc la route afin de retrouver mes petits loulous et ma chérie que j’aime !! D’ailleurs, j’en profite pour lui dire que je la remercie infiniment de me laisser vivre ma passion et réaliser mes projets photos !! Après 3 heures de route je rentre à la maison où la petite famille dort profondément, je décharge la voiture, vais dormir et au matin mes ptits chéris sont venus me sauter dessus pour le réveil, un peu dur dur avec la fatigue accumulée mais c’est un moment de bonheur, de cris et de rires comme j’aime !!

Et comme vous me le demandez assez régulièrement je me permets de vous préciser une information, oui les photos que vous voyez sont disponibles à la vente. Pensez à la décoration de votre maison, bureau, salle d’attente ou faite plaisir à un proche ;)
Contactez-moi via l’onglet "CONTACT" de mon site internet afin d’obtenir les tarifs des agrandissements sur toiles ou posters encadrés ou à encadrer, caisse américaine, etc.

Si vous aimez la nature, les paysages et pourquoi pas la photographie et bien rejoignez moi sur Facebook je vous attends ^^ ! N'hésitez pas après avoir visité mon site internet à venir vous abonner, à me faire un petit coucou sur Facebook et Instagram et à me laisser des commentaires et avis sur mes photos. Sur FB vous pouvez même cliquer sur les 3 petits points " ... " puis sur "Inviter des amis" ce serait sympa ;)

    

A très vite pour de nouvelles aventures ;) !!!!!! :)
-Willy-

www.WillyLaboulle.com

Top